XIIe Conférence Mondiale Sex’primé

Les Folles Folies | Dyson | 06/02/2019 | 0 commentaires

Bonjour les Lapins, ici Dyson et Roger en direct de la conférence mondiale du libertinage. L’heure est grave, les principaux acteurs de cette conférence n’arrivent pas à se mettre d’accord.

Mais, tout d’abord, laissez-nous le temps de vous résumer le tout. (Si vous voulez le débat entier il sera publié sur le site du Fil ).

Il en ressort que le sexe c’est mieux à deux selon les experts M. Spof et Oupsitatis. Cela est en accord avec l’avis général de la population française : « Tout seul c’est récurable… euh… récurrent. ». Néanmoins il semblerait que chacun puisse choisir qui peut visiter son cul, comme nous l’ont démontré BGdu69, Shadow et le renommé Faiteslamourpaslaguerre. Petit Plaisir, de son côté, ne semblait pas d’accord sur ce point. En effet, Dyson cite : « Le plaisir est une chose et ‘Wallah’ ce que c’est bien. Mais avec de l’amour c’est tellement mieux quand cela passe par le regard et tout le reste ».

Dans ce débat tempétueux, les experts ont été formels. Il faut CONSENTEMENT du couple sinon c’est de la tromperie. D’après Faiteslam… Rooh il est trop long ce nom… Bref : « Pour moi le sexe, on peut faire ce que l’on veut avec qui l’on veut, tant que cela reste dans le respect des autres, de la morale et de la légalité, avec le consentement de chacun des partenaires, évidement. ». Dorénavant, nous devrions signer un contrat chez le notaire avant toute folie nuptiale. Mince j’ai oublié pour mon coït de jeudi ! Roger … D’un, l’histoire du contrat c’est de l’humour et de deux, t’as un agenda pour ça ? Non, j’en n’ai pas besoin : lundi pour Lucie, mardi pour Monique, mercredi c’est au tour de Marc, jeudi c’est Josette,  il y a aussi Valéry pour le vendredi, le samedi… ah oui c’est Sam. Et ton dimanche il est réservé pour qui ? Comme tout étalon, il faut bien que je quitte le champ de course pour me reposer, voyons !

Passons à autre chose si vous le voulez bien. Malgré toutes ces années de pratique, le libertinage reste, malheureusement, un tabou trop commun dans notre société actuelle du jour d’aujourd’hui. Les sexeperts sont en effet divisés sur deux fronts : les Libertois et les Sexais. Les premiers sont composés de Oupsitatis, Shadow et BGdu69. Ils maintiennent que le tabou du libertinage est bien trop présent. De l’autre côtés, Les Sexais maintiennent que c’est le sexe lui-même qui est tabou. BGdu69 ira jusqu’à dire que : « la France reste ancrée officiellement dans les vieilles mœurs catholiques. [Le libertinage] se fait mais ce n’est pas quelque chose que tu dis en public. ». Toutefois cet argument n’ayant pas réussi à faire changer d’avis le chef de bande des Sexais, les pro-Spof ont enfoncé le clou plus en profondeur en disant qu’il n’y a pas de tabou sur le libertinage : « Il y a des gens qui s’en battent les couilles de coucher à droite à gauche même s’ils sont en couple, d’autres ne peuvent juste pas y penser ».

Cela me permet d’introduire la dernière notion abordée lors de la conférence : La société voit le libertinage comme un acte héroïque de l’homme. En revanche la femme est, elle, vue comme un péripaprostétipute. Comme quoi, il y a plus de cons que ce que l’on pourrait croire. C’est pour cela que vous, jeunes lecteurs, membres de la société de demain, devez agir. L.O.L.

Roger&Dyson

0 commentaires :

Connectez vous pour commenter