Mettons les pieds en Touraine

Les Folles Folies | Roger | 16/10/2018 | 0 commentaires

Bonjour les Lapins ! Aujourd’hui, Dyson n’est pas là, je vais donc monopoliser l’article. Et ça tombe bien puisqu’il faut que je vous parle des pieds, je vais pouvoir vous parler de mon chez moi !

Je viens d’un pays où nous ne connaissons malheureusement pas la cervoise picarde, mais où nous fabriquons nous-même notre propre boisson énergisante : le vin. Comme pour la bière chevelue qui peut être rousse, brune ou blonde, le vin a plusieurs variantes : tranquille ou mousseux, rouge, blanc ou rosé. Mais me diriez-vous, quel est le rapport avec les pieds ? Et bien je vous répondrais que ce sont les pieds du vigneron qui donnent sa couleur au vin ! Je vous révèle un des plus grands secrets de ma tribu, j’espère que vous saurez tenir votre langue.

Pour faire du vin il vous faut des raisins. Pour faire du raisin il vous faut des vignes. C’est la première étape, entretenir la vigne. Ensuite il vous faudra ramasser le raisin à la main (pas avec les pieds, il faut les garder pour plus tard). Une fois le raisin ramassé, on l’entrepose dans des grandes bassines de bois. Puis, après avoir attendu quelques jours, qu’ils soient bien gorgés de sucre, on passe à l’action. Le vigneron boit une ou deux bouteilles du vin de la saison précédente pour entrer en communion avec les dieux et monte, pieds nus dans la bassine. Entrant alors en transe, il se met à danser et à écraser le raisin avec la plante de ses pieds, ses orteils ou ses talons. Selon la méthode qu’il choisit, le raisin n’est pas pressé de la même manière et son jus n’acquière pas la même couleur.

Pour ce qui est du mousseux ou du tranquille, c’est selon le temps. Si la météo est clémente, le vin sera tranquille, si la météo est colérique, le vin sera mousseux. En effet c’est la pression atmosphérique qui imposée sur le jus le mélange plus ou moins à l’air. Toutefois, ne tentez pas de faire du vin mousseux seuls chez vous, vous risquerez d’attendre une tempête et le vin deviendrait tellement mousseux qu’il risquerait de vous exploser à la figure.

Vous comprendrez maintenant pourquoi les pieds des vignerons sont soigneusement cajolés durant toutes l’année. En effet plus les pieds sont souples et…

Bruit de porte qui s’ouvre

Mais Roger ! Que fais-tu parterre sous la table ? Oh ! Tu empestes le vin ! Mais tu as bu combien de verre ? Attends… Tu vas pas me dire que les huit bouteilles qui traînent là… Mais je m’absente un quart d’heure pour aller dealer du kouign-amann et tu te saoules ! Non ce n’est pas une raison, je veux bien que tu aies le mal du pays mais de-là à te prendre une cuite !

Et mon raisin ! Mais qu’est-ce que tu as fait à mon raisin ? Roger ! Reviens ici tout de suite !


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Roger & Dyson

0 commentaires :

Connectez vous pour commenter