Entre ciel et mère

387 / Bobine X | Jackie_et_Michelle | 25/03/2018 | 0 commentaires

Gaïa épousa Ouranos, ils mirent au monde de nombreux enfants. Voici leur roman érotique (sextape).

Gaïa, la Terre avait pour amant son fil Ouranos, le Ciel. Comme elle n’avait le choix qu’entre son père, son frère ou son fils pour assouvir ses besoins naturels, et que l’auto-touchage n’était pas sa tasse de thé, elle avait choisi son fils. Oui, son caractère de cougar l’avait emporté sur son instinct maternel et elle avait fini dans les doux bras de son enfant. Il faut dire qu’il était bien formé. Son teint mat et ses muscles saillants lui donnaient un air des plus irrésistibles.

Après quelques rendez-vous, le moment fatidique était arrivé et ils s’étaient retrouvés chez Ouranos pour boire quelques bières et s’envoyer en l’air sauvagement et en famille.

Ouranos se dressa devant Gaïa et ôta tous les nuages qui l’habillaient. Ces derniers s’envolèrent pour laisser place à deux corps sublimes, face à face. Ouranos alluma ses étoiles pour donner un air romantique à cette scène érotique hors du commun. Il aimait cette femme qui se tenait devant lui. Gaïa s’allongea langoureusement entre Vénus et Mars et regarda avec désir son fils, beau et dur comme un roc. Elle le désirait de plus en plus et le regardait intensément. Ouranos se glissa à ses côtés et commença, tout doucement, à lui chatouiller le volcan.Petit à petit, la rosée perla sur Gaïa, puis ses rivières inondèrent sa plaine aride depuis tant d’années d’abstinence. La marée monta, le volcan entra en éruption et Gaïa poussa un cri de joie. Ouranos lui pinça l’Everest (qui depuis ce jour-là pointe encore). Ils s’embrassèrent langoureusement quand Ouranos décida de prendre les devants et enfourcha Gaïa pour leur plus grand plaisir. Leurs corps s’enchevêtrèrent dans des cris de plaisir intense. Ils tentèrent différentes positions, aujourd’hui consignées dans le Kamasutra.

Gaïa et Ouranos entrèrent alors en communion dans un ultime effort et les cieux se déversèrent sur Gaïa qui fut (r)emplie de joie.

Le saviez-vous ?

Selon une étude très sérieuse, plus de 42% des télescopes personnels sont en réalité utilisés pour mater le joli petit cul de la voisine ou du voisin sortant de la douche.

0 commentaires :

Connectez vous pour commenter